Accueil Accueil des réfugiés messes et agenda animation paroissiale vivre en église page des jeunes mouvements d'église rencontres et forums documentation grandir dans la foi faîtes la Paix quelques liens utiles nous contacter archives
Marcel CALLO avait soif de Dieu, et fut héroïque dans la confiance en Dieu et en son amour : ses engagements à la croisade eucharistique, chez les scouts et finalement en J.O.C. témoignent de son souci permanent de vivre du Christ dans l’amour de Dieu.
Une question cruciale se posait pour les jeunes de la France occupée : fallait-il partir au Service du Travail Obligatoire ? Les positions des différents mouvements d’Eglise étaient divergentes.
Marcel CALLO choisit de partir non par crainte mais dans un esprit missionnaire envers les milliers de jeunes français présents en Allemagne. Il laissa sa famille et sa fiancée à Rennes et commença ce qui fut une longue montée du calvaire. Il contribuera à constituer en Allemagne des réseaux de jocistes apportant soutien et réconfort mais aussi proclamant ouvertement de sa foi. Arrêté avec dix de ses camarades par ce que trop catholique, il fut déporté au camp de Mauthausen pour cause d’ action catholique. Arrivé le 16 octobre 1944, il y meurt d’ épuisement le 19 mars 1945 à l’ âge de 24 ans.
Il fut béatifié le 4 octobre 1987 après un procès en béatification demandé par des évêques allemands.